Fasofoot : L'USY et  l'AJEB d’Alain Traoré  en D1

Sports et loisirs au Burkina : Mise en place de 350 terrains à partir de 2019

701 0

En juin 2018, le ministère des sports et des loisirs (MSL) a organisé un séminaire pour l’adoption d’une politique sportive au Burkina. A la fin de ce séminaire, 40 recommandations et 17 reformes ont été proposées. Le ministre Daouda Azoupiou, dans le cadre de cette politique sportive, a promis la mise en place de 350 terrains de jeu à travers toutes les communes du Burkina.

Afin de mettre en œuvre la nouvelle politique sportive du Burkina, le ministère des sports a prévu la construction de terrains de jeu, selon les informations données par le ministre en charge des sports Daouda Azoupiou. « Nous sommes en train de mettre le cap sur la relève sportive et 2019 connaîtra la mise en œuvre de la politique nationale qui consiste à développer le sport et les loisirs à la base », a rappelé le ministre Azoupiou, qui insiste sur le fait qu’il faut mettre à la disposition de la jeunesse des infrastructures adaptées.

« Dans ce sens, nous aurons 350 terrains dont nous allons démarrer la mise en œuvre en 2019 et cela concerne pratiquement toutes les communes du Burkina. Il faut faire en sorte que ces infrastructures soient accessibles, à la jeunesse pour faire en sorte que dans chaque commune, dans chaque secteur, qu’il y ait des infrastructures qui permettent à la jeunesse d’éclore son talent »,  a ajouté Daouda Azoupiou.

L’USSU-BF revient

La mise en œuvre d’un tel plan nécessite aussi la formation de dirigeants qualifiés. C’est pourquoi le ministre des sports et des loisirs  a insisté sur ce sujet. Cela se fera à travers l’Union des sports scolaires et universitaires du Burkina Faso (USSU-BF).

Après trois années de rupture, Daouda Azoupiou a promis que le ministère de l’éducation nationale, le ministère des enseignements secondaires et de la recherche scientifique et le ministère en charge des sports ont désormais accordé leurs violons. « L’USSU-BF va reprendre », a insisté le ministre Daouda Azoupiou. Cela traduit de son point de vue, de la détermination  du ministère des sports à repartir à la base.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre