Université Joseph Ki-Zerbo : De nouveaux bâtiments pour renforcer la capacité d’accueil

Le ministre en charge l’enseignement supérieur, Pr Alkassoum Maïga, a visité les deux amphithéâtres en chantier et a inauguré un nouveau bâtiment de l’Institut supérieur des sciences de la population (ISSP) au sein de l’université Joseph Ki-Zerbo à Ouagadougou. C’était ce vendredi 21 janvier 2022. 

La suite après cette publicité

Avoir une idée sur l’état d’avancement des chantiers qui serviront d’amphithéâtres pour les étudiants, tel était l’objectif de cette sortie terrain, du ministre en charge de l’enseignement supérieur, Alkassoum Maïga. Il a tenu à féliciter et encourager tous les acteurs qui ont contribué à la réalisation des chantiers. Il a également émis sa satisfaction quant à l’état d’avancement et surtout de la qualité des travaux des chantiers.

A l’écouter, les nouveaux bâtiments viendront renforcer les capacités d’accueil de l’université Joseph Ki-Zerbo. En ce sens que chaque amphithéâtre a une capacité d’au moins 1000 places. « Un amphithéâtre est fini et déjà exploité et l’autre avance très bien. Le deuxième a plus de 1000 places avec des salles de TD et des bureaux », a souligné le ministre.

Le ministre en charge l’enseignement supérieur, Pr Alkassoum Maiga, a visité les deux amphithéâtres en chantier et a inauguré un nouveau bâtiment de l’Institut supérieur des sciences de la population (ISSH)
Visite des  amphithéâtres en chantier 

Egalement, concernant le nouveau bâtiment de l’Institut supérieur des sciences de la population (ISSP), le ministre a salué le sens du sacrifice et du patriotisme des enseignants chercheurs grâce à qui le bâtiment est sur pied.

« Ce bâtiment est un mode de financement innovant. C’est sur la base des frais de gestion des différents projets et des honoraires de consultations des enseignants qu’ils ont accepté de renoncer à une partie pour faire un bâtiment au bénéfice de l’université. C’est vraiment un effort de la part des enseignants et de l’administration de cet institut qu’il faut saluer », a-t-il relevé. 

Le président de l’université Joseph Ki-Zerbo, Rabiou Cissé, a remercié tous les acteurs qui ont contribué à la réalisation dudit projet. Pour lui, les infrastructures visitées sont perçues comme un ouf de soulagement.

Il a précisé que ces infrastructures serviront, entre autres, non seulement pour les activités académiques, mais aussi pour les activités administratives, des réunions scientifiques, des soutenances de thèses et de mémoires, des colloques.

Le ministre en charge l’enseignement supérieur, Pr Alkassoum Maiga,
Le ministre en charge l’enseignement supérieur, Pr Alkassoum Maïga échange avec les dirigeants de l’université

Par rapport à la réhabilitation de certains bâtiments vétustes, Rabiou Cissé rassure qu’un programme est en cours. « L’université Joseph Ki-Zerbo a presque 40 ans d’existence. Il y a beaucoup de bâtiments qui nécessitent une réhabilitation et nous, dans notre programme et avec le soutien de tous, nous avons commencé depuis deux ans à réhabiliter les amphithéâtres au niveau de certains UFR », a-t-il affirmé.

Pour Abdramane Soura, directeur de l’ISSP, le nouveau bâtiment pédagogique vise à offrir des meilleures conditions aux étudiants burkinabè afin de produire des statisticiens pour le pays.

« Il y a un diagnostic qui a été fait au niveau national qui a montré qu’il y a un besoin criard de statisticiens au Burkina Faso. On a besoin de statisticiens et ces statisticiens ne sont pas formés au niveau national. Nous avons décidé de mettre en place des formations qui s’apparentent à ce qui se fait à l’extérieur et ces formations vont être données à l’ISSP », a-t-il indiqué.

Aminata Catherine SANOU (Stagiaire)

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page