Rencontre convoquée par Damiba : « 10 personnes ne peuvent pas empêcher le président Roch Kaboré » (Mahamady Ilboudo)

Les responsables du collectif des jeunes du Centre ont animé un point de presse sur la situation nationale ce dimanche 10 juillet 2022 à Ouagadougou au siège du mouvement « sauvons le Burkina ». Le collectif est revenu sur la non-participation de Roch Kaboré à la rencontre des anciens chefs d’Etat.

La suite après cette publicité

Au regard de la situation difficile que connait le Burkina Faso, le président du Faso Paul-Henri Sandaogo Damiba a invité les anciens chefs d’Etat a une rencontre le vendredi 8 juillet 2022. Sur les cinq anciens chefs d’Etat annoncés, seulement deux ont pu effectuer le déplacement. Il s’agit de Jean-Baptiste Ouédraogo et Blaise Compaoré.

Par contre, Yacouba Isaac Zida, Michel Kafando et Roch Marc Christian Kaboré n’ont pas pu effectuer le déplacement. Concernant l’absence de Roch Kaboré, le collectif des jeunes du Centre a clairement affirmé que c’est  « un refus catégorique et monté de toute pièce avec les militants du MPP pour faire barrage à ce processus de réconciliation nationale ».

« Je suis désolé, 10 personnes ne peuvent pas empêcher le président Roch Kaboré d’aller assister à une rencontre dont le chef de l’Etat a fait l’honneur de convoquer. Il n’a pas voulu y aller, nous avons pris acte. Est-ce qu’une dizaine d’individus peuvent empêcher le Burkina Faso d’avancer ? Est-ce que pour des questions de justice, des individus peuvent empêcher le Burkina Faso d’avancer ? Est-ce que l’ombre, l’âme d’un d’individu peuvent empêcher le Burkina Faso de changer une page ? », s’est demandé Mahamady Ilboudo, membre du collectif et principal orateur du jour.

C’est sous le règne de Roch Kaboré que ces attaques ont commencé.

A l’écouter, le refus de participer à la rencontre vise à saper le processus de réconciliation et de revenir au pouvoir. « Pour sauver le Burkina Faso c’est une volonté. On ne peut pas réveiller celui qui ne dort pas. Le Burkina Faso sombré il y a plus de 7 ans. C’est sous le règne de Roch Kaboré que ces attaques ont commencé.

S’il avait la décence, s’il aimait vraiment son pays, ce n’est pas 10 personnes qui peuvent l’empêcher d’aller résoudre des questions nationales. Nous ne laisserons pas les responsables du chaos que connait le Burkina Faso freiner le processus de cette réconciliation tant attendue.

Nous ne laisserons pas des politiciens véreux, aux idées obscures sans ordre de mission nous conduire vers des destinations inconnues. Nous demandons, s’il y avait une possibilité, qu’il faille dissoudre les partis politiques pour un temps. C’est parce qu’il y a le jeu politique que les gens ne voient plus l’intérêt supérieur de la nation », a indiqué Mahamady Ilboudo.

Concernant le rapport réconciliation et justice, il a fait comprendre que la réconciliation passe avant la justice. « La position de la coalition est claire. Il y a des moments dans la vie des peuples où il faut faire un choix.

Et le choix pour nous, c’est la réconciliation des fils et filles du Burkina. Ensemble on va bouter les terroristes hors du territoire burkinabè et ensuite la justice. C’est parce que nous avons un pays que nous crions justice.

Si demain le drapeau noir flotte à Kossyam est-ce que on va parler de justice ? On va dire que l’armée a été incompétente. Pourquoi à Solhan, à Yirgou et à l’Est, ils ne sont pas allés rendre la justice là-bas ? » s’est questionné le principal conférencier du jour.

Mahamady Ilboudo a relevé que le problème au Burkina Faso est principalement basé sur les deux individus à savoir Blaise Compaoré et Roch Kaboré : « il faut qu’on arrive à résoudre ça ». « C’est peut-être une honte pour Roch Kaboré d’aller faire face à son compagnon d’hier. C’est eux qui l’ont conseillé pendant 27 ans », a-t-il déclaré.

Jules César KABORE

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Un commentaire

  1. Soyez intelligents! Les trois qui ont manqué à l’appel de Damiba ont parlé en adulte: seuls les enfants ont été incapables de comprendre leurs langages qui n’en font qu’un seul (décliner gentillement l’offre) Éviter ces genres de sorties qui prouvent votre enfantillage et ridiculisent. Il y a des appels auxquels tout vrai sage ne répondra pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page