Les armées burkinabè et nigérienne déciment une colonne de terroristes

publicite

Cette semaine, les armées burkinabè et nigérienne, ont frappé une colonne de terroristes et leurs matériels, alors qu’ils avaient quitté le territoire nigérien en direction de Kantchari au Burkina Faso, a appris l’AIB ce dimanche 24 septembre 2023.

La suite après cette publicité

La parfaite coordination des hélicoptères burkinabè et des vecteurs aériens nigériens ont permis de neutraliser ces assaillants en binôme sur une centaine de motos et de détruire l’essentiel de leurs logistiques.

On apprend également que des terroristes sur 18 motos en provenance de la frontière malienne à destination de la commune reconquise de Koumbri au Nord du Burkina Faso, ont subi la foudre des moyens aériens au moment où ils ont marqué un arrêt dans un village abandonné.

Dans la boucle du Mouhoun, c’est une base terroriste non loin de Bondoukuy, qui a été visé. Des leaders terroristes en conclave sous un grand arbre et leurs gardes, ont été neutralisés depuis les airs lors de cette opération.

Ce 24 septembre 2023, des criminels qui ont pris d’assaut les Forces combattantes à Kossouka dans le Centre-nord, ont subi un cinglant revers. Dans leur fuite, ils ont été tués vers Hamdalaye dans des frappes.

Les unités au sol se sont occupées des rescapés et récupérer des armes et autres matériels. Les opérations de traque contre les terroristes, se poursuivent sur tous les fronts.

Source : Agence d’information du Burkina (AIB)

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Et on est obligé de croire à ces assertions sans la moindre preuve ???

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page