« Toute personne qui voudrait se mettre en travers de la marche de ce peuple, il n’y aura pas de sentiment » (Capitaine Ibrahim Traoré)

publicite

Le président de la transition, chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim Traoré, a abordé des questions d’intérêt national. 

La suite après cette publicité

Le Capitaine Ibrahim Traoré, président de la transition, chef de l’Etat, à l’entame de l’entretien qu’il a accordé à la presse nationale dit se sentir davantage réconforté.

« On se sent de plus en plus réconforté tant que le peuple est avec nous », a-t-il déclaré. Il a aussi reconnu que l’itinéraire emprunté par le Burkina Faso est « difficile ». De facto, a-t-il prévenu, « toute personne qui voudrait se mettre en travers de la marche de ce peuple, il n’y aura pas de sentiment ». 

Pour Ibrahim Traoré, il n’y a pas de « malaise » au sein de l’armée, mais plutôt des « individus pessimistes » vis-à-vis de la nouvelle trajectoire qu’a décidée de prendre le gouvernement de transition en ce qui concerne les partenariats et accords avec certaines puissances.

S’il a admis du même coup que les batailles sont faites de morts, les 53 morts cependant, référence faite aux combattants tombés à Koumbri, « c’est trop », a-t-il regretté.

Et d’ajouter : « Koumbri, c’était une bataille audacieuse ». L’élan de reconquête du territoire national va bon train, a par ailleurs rassuré le chef de l’Etat. « Il n’y a pas cette partie du Burkina où nous ne pouvons pas mettre pieds », a-t-il déclaré, signifiant également que la guerre est toujours à son introduction.

A en croire le Capitaine Ibrahim Traoré, en octobre (ndlr, 2022) « on ne pouvait pas retrouver 200 Kalachnikovs en réserve », mais aujourd’hui, « nous avons au moins 10 mille fois ce nombre », s’est-il réjoui.

Tambi Serge Pacome ZONGO

Burkina 24

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Serge Pacome ZONGO

Tambi Serge Pacome ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page