Burkina : Des séances d’aérobic pour l’inclusion des personnes vivant avec un handicap

Des personnes vivant avec un handicap et valides se sont retrouvés le jeudi 24 novembre 2022 au Stade Issoufou Joseph Conombo pour une séance d’aérobic conduite par Special olympics Burkina.

La suite après cette publicité
Special olympics Burkina est conaincu que le sport peut contribuer à l’inclusion des personnes vivant avec un handicap.

La promotion de l’inclusion préoccupe Special olympics Burkina Faso. Après une série de théâtres forums pour sensibiliser sur la cause des personnes vivant avec un handicap intellectuel, Special Olympics Burkina Faso a poursuivi par une série de séances d’aérobic.

Lire aussi: Special olympics Burkina, Fin de sensibilisation sur l’inclusion des personnes vivant avec un handicap

Pour boucler la boucle de cette série d’activités physiques inclusives en public, l’association a choisi le Stade Issoufou Joseph Conombo. Près de 400 personnes se sont retrouvées pour se défouler pendant près d’une heure sous la conduite de moniteurs. Objectif, contribuer à travers le sport, à l’inclusion des personnes vivant avec un handicap au Burkina Faso.

L’engagement des parents

Personnes vivant avec un handicap  ou personnes dites valides, elles ont toutes réalisé des activités physiques, accompagnées sous de bels airs musicaux, pendant cette partie de sport. Cette séance d’aérobic était la dernière activité du projet « Plaidoyer et communication pour l’inclusion des personnes vivant avec un handicap intellectuel ».

Lire aussi: Special olympics Burkina veut mettre fin à la stigmatisation des personnes handicapées

« Au cours du projet, nous avons eu beaucoup de changements, les différentes localités que nous avons parcourues, le message de l’inclusion est passé. On est convaincu d’avoir un effectif plus constant parce que beaucoup de parents nous ont appelés et nous sommes en train de constituer de nouveaux sous programmes pour couvrir l’ensemble du Burkina Faso », s’est réjoui Annick Pickbougoum, la directrice exécutive de Special olympics Burkina.

C’est au mois de février que ce projet a débuté à travers des formations, des théâtres forums et des séances d’aérobic. L’Ambassade des Etats-Unis au Burkina Faso a financé ce projet.

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page