Mohamed Ould Abdel Aziz : « L’Union africaine n’est pas venue pour sanctionner les Burkinabè »

Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, président en exercice de l’Union africaine, a atterri sur le sol burkinabè, ce lundi 10 novembre 2014, aux environs de 10h et a été accueilli par le lieutenant-colonel Isaac Zida, qui assure les charges de chef de l’Etat au Burkina. Le Mauritanien a encouragé et félicité l’ensemble des acteurs œuvrant pour davantage de démocratie au Burkina, à continuer de travailler dans la tranquillité et la paix sociale.

La suite après cette publicité

Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, est arrivé à Ouagadougou, ce lundi matin. Face aux Hommes de médias, il a commencé par remercier le peuple burkinabè et les Forces de l’ordre de « l’accueil chaleureux » qui a été réservé à l’aéroport international de Ouagadougou, accueil qui ne le « surprend pas d’ailleurs ».

L’Union africaine avait donné un ultimatum de deux semaines aux militaires pour remettre le pouvoir aux civils. Le cas échéant, elle prendrait des sanctions pour le pays. Le lieutenant-colonel Isaac Zida, chef de l’Etat avait indiqué que l’essentiel n’était pas d’obéir aux ordres de l’organisation, mais plutôt de trouver une issue consensuelle à la situation au Burkina.

Pour Mohamed Ould Abdel Aziz, « l’Union africaine n’est pas venue pour sanctionner les Burkinabè. Ils sont venus pour participer à la solution. Et la solution vient des Burkinabè. L’Union africaine est là pour les accompagner. Ils ont déjà fait l’essentiel pour davantage de démocratie dans le pays ». Et d’ajouter que « nous ne pouvons que les encourager, les féliciter à continuer de travailler dans la tranquillité, la sécurité et la paix sociale ».

Le président mauritanien a également indiqué qu’au niveau de l’Union africaine, les Chefs d’Etat « regrettent ce qui s’est passé,…les morts, nous les regrettons. Et nous souhaitons aussi prompt rétablissement pour les blessés ». Interpellé sur l’issue de la transition, il a noté par ailleurs que ce sont les Burkinabè qui doivent « eux-mêmes chercher les solutions ».

Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a atterri sur le sol burkinabè.
Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a atterri sur le sol burkinabè.
Le président mauritanien au Burkina Faso, le lundi 10 novembre 2014.
Le président mauritanien au Burkina Faso, le lundi 10 novembre 2014.
Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a atterri au Burkina Faso ce lundi matin.
Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a atterri au Burkina Faso ce lundi matin.

En rappel, désigné candidat du parti l’Union pour la République aux élections présidentielles de 2009 en Mauritanie, il a emporté le 1er tour avec 52,47 % des voix. Mohamed Ould Abdel Aziz est né le 20 décembre 1956 à Akjoujt, une ancienne ville minière du Centre-Ouest de la Mauritanie. D’après Wikipédia, il est issu de la tribu maraboutique des Ouled Bou Sbaa, fortement présente en Mauritanie mais aussi au Sahara occidental et au Maroc.

Son père, Abdel Aziz, qui était commerçant, a longtemps vécu au Sénégal, toujours selon Wikipédia. Il serait marié à Tekeiber Mint Malainine et aurait six enfants : Ahmedou, Badr, Hamza, Najah, Leila, et Esma. Il est aussi le cousin de son opposant politique et ancien Chef d’État, Ely Ould Mohamed Vall.

Noufou KINDO
Burkina24
publicite


publicite

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Articles similaires

6 commentaires

  1. Nous ne voulons pas de Edem Kodjo comme repr?sentant parce que pendant sa vie politique, il a travaill? contre l’alternance dans son pays le Togo. C’est un mauvais exemple que le peuple Burkinab? a combattu en son sein pendant plusieurs ann?es et c’est cette lutte qui ?t? couronn?e par l’insurrection du 30 oct.

  2. mais c’est quoi ces histoires l? encore? si c’est pas cdeao, c’est UA ou meme UE, mais, ils n’etaient pas l? quand blaise faisait ces betises ? toute l’afrique? de n’importe quoi

  3. Et pourquoi l’UA a donn? deux semaines aux militaires de c?der le pouvoir aux civils?Poltrons!!!!
    Zida les a musel?es…Combat entre David et Goliath(institution d?pourvue de toute cr?dibilit?.lol

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page